JIQ deumilseiz – Épreuve numéro un

Vous avez été nombreux à manifester un certain désappointement il y a trois ans, lorsque vous avez pris connaissance de l’épreuve préliminaire au jour JIQ. Vous prétendiez ne pas avoir le temps de mettre en place tout ça à cause du délai, de la difficulté de l’épreuve, des vacances, du Tour de France, de la météo et de mille autres mauvaises raisons.

Nous avons pris en compte toutes vos remarques. N’étant pas du genre à n’en faire qu’à nos têtes, et sachant être à l’écoute des légitimes revendications des manifestants, voici que nous vous proposons cette année deux épreuves préliminaires.

Sympa non ? Nous vous gâtons vraiment cette année et nous vous remercions déjà de l’enthousiasme que nous sentons poindre à la lecture de cet article. Merci les amis, de tout cœur merci.

Voici donc l’épreuve numéro un

LE TROMBINOSCOPE FOLIOSAIN

Munissez-vous d’un dispositif capable d’immortaliser vos semblables. Entre ces deux solutions nous vous conseillons d’adopter la moins chronophage.

C’est quand même vachement plus simple que de réaliser un film non ?

Voici 3 exemples de portrait pour vous inspirer

Contraintes

Photo couleur de bonne qualité au format portrait (verticale) – fond uni le plus blanc possible – de face – les mains (ou une main si handicap sévère) tenant une ardoise avec le prénom du photographié écrit lisiblement (et non pas celui du photographe).

Pour identifier votre quartier, plutôt que de l’écrire sur l’ardoise – trop facile et pas très ludique – le photographe devra faire appel à un comparse (un grouillot, un esclave) qui introduira dans le champ de l’objectif, dans le coin supérieur gauche de la photo (donc à droite en haut du photographié) un objet représentatif de la couleur du quartier où sévit le (ou la) photographié(e).

Il a été décidé à la minorité des organisateurs que cet objet sera selon le cas :

Un BLEU d’Auvergne (ou une portion). L’étiquette d’une boite est acceptée.

Un JAUNE d’œuf sous la forme qui vous arrange : dur, frais, d’autruche, factice…

Une ORANGE entière et non pas pressée

Une ROSE (de couleur rose) naturelle ou artificielle

Un VERRE (de couleur verte) vide ou plein de liquide vert

But de cette épreuve

Photographier un maximum d’individus de son quartier (participants ou non aux JIQ). Les animaux ne sont pas admis car certains foliosains pratiquant divers élevages, ce ne serait pas juste pour ceux qui n’ont même pas un poisson rouge.

Chaque photographié doit être VOLONTAIRE et informé que son portrait figurera, non pas sur Face de Bouc, mais en bonne place avec plein d’autres foliosaines et foliosains sur un splendide « mur d’exposition ».

Pas question de trombinoscoper tout le camping des flots bleus et de faire passer tous ces joyeux vacanciers pour des foliosains, donc, pour les photographes : LISTEZ les prénom nom et adresse de chaque photographié.  GROUPEZ auprès de vos correspondants de quartier clichés numériques et listes, à charge pour eux de  garder tout ça au chaud.

Des précisions seront données ultérieurement pour la réalisation des tirages papier.

Mais d’ores et déjà : Go ! Vous pouvez nous soumettre par mail (voir l’adresse dans l’onglet contact) vos premiers clichés pour voir si « ça colle ». Organisez vous à votre guise pour mener à bien cette épreuve. Si vous décidez d’organiser des séances « studio » programmées faites nous signe. On aimerait être là pour voir ça. Merci.

Allez à la rencontre de vos voisins et présentez-les nous.

Publicités