LE CHIFOUMI

Ce jeu mettait aux prises les plus jeunes coachés par leurs ainés de BTC. Extrêmement spectaculaire et disputé. Qui l’eut cru ? Au jeu classique, quelle excellente idée de rajouter le face à face physique avec progression ou élimination et relais avec équipiers. Vous n’avez pas tout compris ? On explique : d’abord le Chifoumi (Années 1920) Du japonais , hi, fu, mi (« un, deux, trois ») devenu en français Pierre-papier-ciseaux. Ensuite les déplacements : les équipes adverses sont en file, face à face et distantes de quelques mètres matérialisés par des marques au sol. Au départ les premiers de chaque équipe avancent l’un vers l’autre en sautant de marque en marque. Arrivés au contact, ils lancent « Chifoumi » et choisissent pierre feuille ou ciseaux. Celui qui perd retourne se placer derrière sa file de départ pendant que son co-équipier, tête de file, saute vers le gagnant qui en a profité pour avancer et c’est reparti. Tout joueur qui réussi à faire tout le parcours jusque chez l’adversaire marque le point.

Pour ceux qui penseraient que le chifoumi est un pur jeu de hasard et qui seraient titulaires d’un doctorat en mathématiques appliquées leur permettant de saisir toute la subtilité de la démonstration, ACDC justifiant une fois de plus le C de ASCSM vous conseille la lecture de cet article : Théorême de Von Neumann. Cogitez plus particulièrement le paragraphe traitant du modèle économique sous-jacent et reconnaissez que cette prise de conscience change la vie à tout jamais. Non ?

LES VENDANGEURS

Retour JEUX PHYSIQUES