LE SKI

épreuve réchauffée des JIQ 2010 mais toujours aussi prisée. Cette épreuve présente l’énorme avantage de ne pas nécessiter d’arbitre. Soit on sait skier soit on ne sait pas skier. Certains quartiers, pas trop sûrs d’eux, ont évoqué Saint Cros et ont été exaucés, un autre, dont nous tairons la couleur, a fait appel au même coach qu’en 2010 qui, ne sachant plus à quel saint se vouer devant l’incapacité de son équipe à faire l’aller-retour dans le temps imparti, nous a déclaré : « C’est moi ou c’est eux ? Pourquoi ils ne comprennent rien ? Pourquoi ils ne m’écoutent pas ? » Les bras ballants, les épaules voutées, les yeux hagards, perdu dans un océan d’incompréhension, au bord de la crise de nerfs. Nous ne publions pas les photos de ces instants tragiques par respect pour sa famille. Que la vie est parfois cruelle même dans ces moments de liesse que sont les JIQ. Promis, coach, c’était la dernière. Bon rétablissement.

LES GOULOTTES

Retour JEUX PHYSIQUES