Indices n°5

La fièvre monte à Saint Martin. Le grand jour approche. Chacun fourbit ses armes selon ses objectifs : Gagner ?

ou participer modestement ?

Petits rappels et précisions : Rendez-vous tous à 9 heures 30 au plus tard place des marronniers habillés aux couleurs de votre quartier pour prendre connaissance des épreuves du matin qui débuteront à 9 heures 45 et se termineront par définition à… midi.

Pour ces épreuves de groupes surtout si vous êtes peu nombreux et si vous avez malheureusement au sein de votre équipe quelques déficients ou quelques surdoués, vous auriez grand intérêt à procéder comme suit : Les malentendants, les malcausants, les non comprenant tout (mais 14/10 à chaque œil) d’un coté pour le jeu n°1. Les malvoyants, les personnes à mobilité réduite et les bac +9  de l’autre pour les jeux n°2 et n°3

Si quelques personnes de votre équipe ne se reconnaissent dans aucune de ces catégories, renvoyez les chez elles. Par contre si dans votre équipe il y a 3 ou 4 sportifs, panachez dans les 2 groupes ça ne pourra pas faire de mal. Si vous voulez tous rester groupir, restez groupir et cherchez un pâturage accueillant.

Notez au passage le super indice n°5 : il y a 3 jeux le matin ! Merci le blog d’ACDC qui, pour le même prix, vous offre cette photo en guise de deuxième indice

 

Cet indice est le deuxième concernant « la Photo Mystère » mais ne sert qu’à confirmer le premierLa coccinelle n’est là que pour émettre un avis personnel (complètement inadapté) sur cet indice que personnellement nous qualifierions plutôt de capillotracté, mais chacun appréciera vers 19 heures samedi 18.

Une question nous a été posée : faudra-t-il retourner chez soi le matin pour pouvoir satisfaire au mieux aux exigences de la bande de tordus qui a pondu les jeux du matin ? (La formulation n’est pas tout à fait fidèle, mais le sens est respecté)

Réponse : c’est possible. Si vous le faites, profitez-en pour faire provision de crayons et feutres de couleurs. Ça pourrait servir à votre progéniture l’après midi et ça prouverait aussi au passage que vous n’avez pas oublié, en quittant votre domicile aux aurores le 18, de tenir compte de ce que vous venez de lire !

A suivre… Peut-être

Merci à Franquin pour son Gaston et à Gotlib pour sa coccinelle

Publicités