2009-Ange Oliver

Artiste foliosain qui porte un nom que Monsieur P. (Lisez la page histoire, si vous tombez du placard) que Monsieur P. donc, écorche systématiquement.

Nous parlons de son vrai nom bien sûr, car Ange Oliver est, pour ceux à qui ça aurait échappé un pseudo.

Notre Didier national se nomme C…vat (ne comptez pas apprendre ici son vrai nom) et ça se prononce chova et pas chovate comme s’entête, s’obstine, persiste et signe à le nommer Monsieur P. qui, s’il était cohérent, devrait nous saluer d’un « savate ? » au lieu d’un « ça vat ? » non ? Comment ça il n’y a pas de « t » à va ? Depuis quand ?

Pour en savoir plus sur Ange Oliver c’est ici ou , c’est selon.

Vous auriez aimé voir ici quelques photos de son spectacle, malheureusement c’est impossible, pour de sombres histoires d’exclusivité. Nous pouvons juste vous dévoiler, grâce à quelques photos privées et volées à sa famille sous la contrainte, qu’il ne sait jouer ni du saxophone, ni de la flûte, ni de la batterie, ni de la basse, ni du synthé, ni de la belle guitare de compétition.

Puisque c’est pas lui sur ces photos !

Il se murmure cependant qu’il « saurait » jouer de la guitare sommaire, du Rumix Kub et qu’il serait parfois « visité »

Par contre, il abuserait de certaines substances pas très catholiques

Mais ceci ne nous regarde pas.

Publicités