2013-Clément Bertrand-Michel Bühler

ChansFran

C’était le 9 février 2013 à 20 h 30 dans la salle Barbara

A7-CB-MB

Vous n’avez rien contre les suisses ? Au contraire ? Parfait ! Y en a un qui est venu salle Barbara pour chanter dans le cadre des co-plateaux « Le mois de la chanson française en Pays Loire Angers ». Beaucoup le considèrent comme l’un des plus grands auteurs actuels de la chanson francophone. Cet artiste c’est

Michel Bühler

le co-artiste de ce co-plateau c’est

Clément Bertrand

un artiste qu’on en cause sur YouTube, sur FR3, et même à l’ile d’Yeu.

FlyerSceno.fr3

Quel concert magnifique ! Une fois de plus les absents ont eu tort, mais depuis le temps qu’on le répète…

Comme quelques fois après nos merveilleux spectacles nous avons recueilli quelques témoignages de spectateurs et d’organisateurs

– « Quelle idée de poser du parquet la veille d’un concert ! » – Christophe C. Ostéopathe

– « Je sais pas ce qu’il prend le pianiste, mais j’en veux » – Bruno B. Gynéco de passage

– « Ah oui, celle là, le con… Elle est bien aussi » – Un spectateur connaissant toutes les chansons de Michel Bühler

– « C’est vrai qu’il danse comme une fondue Bühler » – Une spectatrice très à l’écoute

– « Je sais pas si on va leur re prêter le piano à ACDC » – Un responsable de la section Musique de l’ASCSM

« Y aurait pas un hôtel avec des WC à l’étage à St Martin ? » – Clément B. (juste pour rire)

« Pour les Jeux-interquartiers, on va les éclater les lyonnais » – Un spectateur qui mélange tout

« Faut être suisse ou breton pour chanter ici ? » – Paul M. et Michel B.

« Pourquoi il a pas continué sa chanson zoologie avec les humains Bühler ? » – La neuneu de service

« Le Bertrand, là, s’rait pas un peu de gauche avec sa chanson bling-bling » – Un spectateur très avisé

« 85 fois 10 plus 15 fois rien, plus 0,50 fois 14, moins 150 moins 38, la vache ça va être chaud » – Le trésorier d’ACDC

« Alors, le jack rouge dans l’entrée 3, le potar du haut à -3, celui du bas à +4, le jack vert ici, je mute l’entrée IN et je descends le général de 2 db, p….. c’est un métier » – JR de la régie

« Pince-moi Marie-Claude, tu te rends compte, Michel Bühler, ici, dans la cuisine de notre havre de paix, qui trempe sa tartine dans notre café ! Ah Marie-Claude… Rhââââ Lovely » – Un président aux anges

Mention spéciale à Grégoire Gensse

« Depuis toujours, Clément Bertrand est un duo. Fait de Clément Bertrand, certes, et du pianiste Grégoire Gensse, son frangin de scène, qui vous tricote ici une de ces textures musicales particulières, composée de ses touches, les noires, les blanches, des acoustiques, des électriques, mais aussi de boîtes à musiques, de diverses percussions, faisant la mer calme et les 30erugissants : « Grégoire fait peur aux loueurs de piano parce qu’il les cogne (les pianos, pas les loueurs) et trafique le cordier à l’aide de fourchettes, de verres, de crayons, pour le plaisir des oreilles ouvertes, dans tous les sens du terme. Du coup on a mis sa dinette et mes mots dans le même sac et on est parti brailler nos bêtises un peu partout » en dit Bertrand. Par toutes les plages de ce disque océan, on sent cette complicité. »  Michel Kemper sur le site Nos enchanteurs

Quant à Clément Bertrand… Bertrand ça ne se dit pas, ça s’écoute !

Quant à Michel Bühler… Bühler, ça ne se dit pas, ça s’écoute !

Saluons la présence de  Michel Boutet et Paul Meslet (sur la 63ème photo – entre Grégoire hilare et Michel Bühler à la table de dédicace)

Merci donc à Michel, à Clément, à Grégoire et à Marion d’être passés chez nous un soir de février 2013 qu’on n’est pas près d’oublier.

Publicités