2011-Grande soirée Cabaret

Une première pour ACDC. C’était le 14 Mai 2011. C’était… comment dire… Magique ! Salle comble. Autant de spectateurs à la fin du spectacle qu’au début. Aucune disparition de foliosain signalée à ce jour malgré la présence des magiciens. Par contre au moins 2 animaux en plus : une colombe et une biquette.

Les personnes absentes ce soir là ont donc raté, dans le désordre :

Dalpaz

Maraboule

Alexandre Tocqueville

et accessoirement 2 gugusses grassement payés par ACDC pour meubler les intermèdes.

           

Désolé pour les jongleurs de Maraboule. Ils bougent tout le temps ces garçons là, et dans une salle faiblement éclairée… sans flash, les photos sont floues et pas artistiques même avec la meilleure volonté du monde.

Comme vous pouvez le constater le public a été sollicité, des plus petits au plus Grand (Chef si tu nous regardes).

On déplore cependant une tête coupée mais sans effusion de sang ce qui est quand même très rassurant dans ce monde de brutes non ?

D’autre part, une foliosaine aurait perdu une bague d’une valeur estimée à 5000 euros par son compagnon mais à 5 euros par le magicien. Qui croire ?

Un de nos concitoyens aurait depuis cette soirée abandonné tout entrainement au marathon pour s’adonner avec frénésie à la pêche à la ligne.

Certains spectateurs n’ont toujours pas compris comment les 2 gugusses sus-cités ont fait pour prédire le résultat de la fameuse addition inscrit dans l’enveloppe cachetée suspendue au dessus de la scène depuis le début du spectacle. Il y aurait un truc. Tout con parait-il. Comme tous les trucs de magie en fait. Ne comptez pas trouver ici l’explication du truc, c’est pas le genre de la maison. peut-être.

Il le vendent 52 neuros ! Allez, à ACDC on est incorruptible, mais il y a des limites… pour le prix d’un pass 3 spectacles on vous dit tout.

Aux dernières nouvelles, il semblerait que la plupart des numéros exécutés ce soir là, n’aurait rien de réellement magiques. Ce ne serait en fait que tours de passe-passe et illusions. C’est la biquette qui a cafté, excédée par l’étroitesse de sa cage comparée au luxueux et confortable enclos qui abriterait 2 paisibles moutons récemment arrivés en foliosie. Si quelqu’un peut nous éclairer sur cette sombre histoire de jalousie il gagne une entrée gratuite pour le spectacle de Champaloux du 22 janvier 2010.

Bref… Quelle soirée ! Quel succès ! Quels talents ! Quel laïus !

Publicités