2009-Vide-Greniers

C’était le 6 décembre, c’est du passé, ça s’est bien passé, le soleil est peu passé, la pluie et le vent sont bien passés, la grippe A est peut-être passée, on est peut-être tous contaminés vu que personne ne s’est protégé

La preuve en image, pas un seul masqué

Sur la photo ci-dessus on peut facilement identifier le chef en chef (il a un chapeau) la chef du vide-greniers (elle a des belles bottes) le chef des chasseurs (Il a un chapeau) le chef des grippés (Il a un chapeau)

Les autres chefs qu’on ne voit pas sont, soit au bar, soit au lit, soit en charentaises devant Drucker, soit en train de chercher où ils devaient se rendre pour être sur la photo.

Le personnage à droite, légèrement en retrait et sans chapeau n’est pas un chef, sa présence est due au hasard du cadrage.

C’est là que ça se passait : Enfin plutôt  ici

Mais si vous ne voulez pas y aller, ce qui est votre droit le plus strict (m’enfin !) vous n’échapperez pas à l’affiche de celui de 2008, petits veinards et pour les initiés, une affiche d’un autre célèbre vide-greniers et celles de 2009 en cadeau.

Remarquez qu’en un an, des cours ont été dispensés afin d’orthographier correctement ce que nos amis québécois nomment vente de garage.

A propos d’orthographe voici un avis hautement autorisé

Publicités